Choisir la bonne assurance crédit immobilier

Lors de la signature d’un crédit immobilier, mieux vaut penser à se prémunir contre les accidents de la vie. Perte de travail, décès, invalidité… Les assurances emprunteur sont destinées à vous protéger, vous et votre famille. On distingue généralement deux types d’assurance pour les crédits immobiliers.

Assurance décès invalidité (ADI) pour crédit immobilier

Elle protège l’emprunteur en cas d’accident physique provoquant un décès, une invalidité absolue et définitive, une incapacité temporaire.

Pendant le remboursement de votre crédit immobilier, vous décédez ou demeurez totalement invalide après une maladie ou un accident ? L’assureur verse à la banque le capital du crédit immobilier restant dû.

Vous êtes malade pour une longue durée influençant le remboursement de votre crédit immobilier ? Après un délai de carence, l’assureur paie vos mensualités de crédit immobilier, jusqu’à la reprise de votre activité.

L’assurance décès invalidité n’est pas obligatoire. Mais, dans la pratique, c’est une condition nécessaire à l’obtention d’un crédit immobilier. Il est conseillé de souscrire une ADI de 100 % sur chacune des têtes des emprunteurs.

Assurance perte d’emploi ou chômage pour crédit immobilier

L’assurance perte d’emploi est facultative. Elle garantit le paiement de tout ou partie de vos échéances de crédit immobilier, le temps de retrouver du travail. Vous devrez, pour cela, payer une cotisation mensuelle au prorata du capital emprunté pour votre crédit immobilier. Vous pouvez souscrire pour les deux emprunteurs, ou uniquement pour l’un des deux. L’assurance perte d’emploi est relativement coûteuse. Le montant et la durée de l’indemnisation sont variables selon les établissements financiers. Par exemple, certains contrats intègrent des délais de carence de six mois d’arrêt de travail avant remboursement de votre crédit immobilier.

Les cotisations des assurances de crédit immobilier

La cotisation peut être calculée sur le capital initial de votre crédit immobilier. Elle est alors identique sur toute la durée du crédit immobilier. Elle peut être calculée sur le capital restant dû. Elle sera alors proportionnelle au capital restant dû et baissera au fur et à mesure du remboursement du crédit immobilier.

Comme vous pouvez souscrire vos assurances de crédit immobilier ailleurs que là où vous avez obtenu votre prêt, n’hésitez pas à comparer.