Choisir le bon taux de crédit immobilier

L’essentiel du financement de votre bien immobilier proviendra sans doute d’un crédit immobilier. Aussi, est-il essentiel d’être attentif au taux d’intérêt proposé.

Qu’est-ce qu’un taux de crédit immobilier ?

Le taux d’intérêt de votre crédit immobilier rémunère l’établissement qui prête l’argent pour votre achat. Ce taux varie en fonction du risque encouru par l’établissement prêteur. Plus le risque est important, plus le taux qui vous sera offert, risque d’être élevé.
Enfin, même si les taux des crédits immobiliers ont largement diminué ces dernières années, une négociation de taux peut faire gagner beaucoup d’argent sur la durée de votre crédit immobilier.

Crédit immobilier à taux fixe

Un prêt à taux fixe est un crédit immobilier dont le taux ne change pas de la signature du contrat de prêt jusqu’à la fin du remboursement… Sauf si vous renégociez votre crédit immobilier. Le taux fixe sécurise puisque tout est déterminé une fois pour toutes, comme la mensualité de remboursement, la durée du crédit immobilier et son coût total. Le montant total des intérêts est prévu à l’avance. Les mensualités sont les mêmes jusqu’à la dernière. Sauf si vous profitez d’un crédit immobilier à mensualités progressives, dégressives ou en paliers.

Crédit immobilier à taux révisable

Un contrat de crédit immobilier peut prévoir des mensualités évolutives selon un indice représentant les tendances du marché. Périodiquement, à date anniversaire du crédit immobilier, l’établissement financier recalcule le nouveau taux en fonction du marché européen. Ce taux s’applique jusqu’à la prochaine révision. Si les taux d’intérêt européens baissent, votre crédit immobilier coûte moins cher. Ainsi, vous pouvez réduire le montant des remboursements mensuels ou la durée de remboursement de votre crédit immobilier.

Taux fixe ou taux révisable : le bon conseil pour votre crédit immobilier

Avec un taux fixe, vous optez pour la sécurité et gérez plus facilement votre budget. Toutefois, vous ne profiterez pas des éventuelles baisses de taux. Et, si vous remboursez par anticipation, les pénalités sont plus importantes. Mieux vaut préférer ce type de crédit immobilier pour une longue durée (plus de 15 ans).Si le taux révisable semble moins cher au premier abord, votre taux peut évoluer à la baisse comme à la hausse en cours de crédit immobilier. Ainsi, ce n’est qu’en fin de remboursement de votre crédit immobilier, que vous saurez si vous avez réalisé une économie par rapport à un taux fixe. Pour vous protéger de fortes hausses de taux, préférez un prêt capé.