Comment assurer son cheptel ?

Dans le cadre de votre activité professionnelle, votre cheptel est votre plus importante ressource. Il convient donc de la préserver contre tous les risques de pertes qui puissent l’impacter. Economiz vous fournit toutes les informations nécessaires qui vous aideront à garantir votre cheptel en toutes circonstances.

Comment protéger votre cheptel?

En tant qu’exploitant agricole, il est indispensable de souscrire une Assurance Exploitation Agricole. Cependant, cette assurance ne garantit que vos bâtiments d’exploitation, votre habitation et votre responsabilité civile.
Pour protéger votre cheptel, il faut donc une sorte de multirisque Exploitation Agricole pour étendre ces garanties à votre cheptel et aux accidents d’élevage qui peuvent arriver. En général, elle porte le nom d’Assurance Élevage.
Ce sont donc les risques de maladie, d’accident, d’incendie ou même de mort par électrocution qui sont couverts par les garanties. Vous êtes ainsi remboursés à la hauteur de la valeur de votre cheptel.
Bien évidemment, vous pouvez choisir des garanties en fonction de vos besoins en assurance notamment les garanties pour « pertes de revenus » ou une Assurance Risque Décès.
C’est en cela qu’en fonction de vos besoins en assurance, Economiz vous aidera à choisir les garanties que devront comporter votre contrat Assurance Élevage.

Assurez aussi vos animaux de valeur

Votre cheptel comportent souvent des bêtes à fort potentiel génétique ou particulièrement fragiles (moutons, autruches, porcs…). Il est donc important de pouvoir vous couvrir en cas de pertes de ces animaux précieux.
Dans ce cas de figure, ce sont donc des assurances individuelles qui sont souscrites pour chaque animal et ceci sur la base d’estimation d’un expert.
Cette assurance vient en général compléter l’indemnité que vous recevez de l’Etat en cas de perte de ces animaux de valeur. Cette indemnité est appelée l’ICE (Indemnité Complémentaire de l’Etat). Il s’agit en général des animaux soumis à la législation européenne de la sauvegarde d’une espèce.
Si votre choix est de garantir vos animaux reproducteurs de valeur, les garanties de votre contrat sont plus nombreuses :

  • Impotence fonctionnelle du reproducteur mâle
  • Mort de la femelle lors de la transplantation embryonnaire
  • Mortalité des produits à naitre

Votre Responsabilité Civile Professionnelle engagée

En tant qu’exploitant agricole, votre responsabilité civile est pleinement engagée par le biais de la Responsabilité Civile du fait des animaux. L’article 1385 du Code Civil le stipule comme tel : « Le propriétaire d’un animal, ou celui qui s’en sert, pendant qu’il est à son usage, est responsable du dommage que l’animal a causé, soit que l’animal fût sous sa garde, soit qu’il fût égaré ou échappé ».
De ce fait, votre contrat d’assurance doit prendre en charge ces risques inhérents à votre activité professionnelle. C’est alors qu’on parle de responsabilité Civile Professionnelle. Vous êtes donc tenus de réparer tous les dommages causés par votre cheptel.

Il en ressort qu’il est extrêmement important de garantir la survie de votre activité professionnelle en préservant votre cheptel contre tout risque de pertes et les dommages que pourront causer vos bêtes.
Sur Economiz, nous vous mettons en relation avec nos spécialistes qui vous aideront à trouver la meilleure assurance Agricole qui répondra à tous vos besoins en respectant votre budget.
Par conséquent, nous vous conseillons de comparer les différentes offres grâce à notre comparateur d’Assurances.