Comment choisir sa moto ?

Ça y est, vous êtes décidé! C’est une moto que vous allez acheter pour vos déplacements. Seulement, vu tous les modèles de moto qu’il y a sur le marché, le choix ne s’annonce pas si facile que ça, hormis pour les raisons financières ou de goûts, d’autres critères entrent en ligne de compte. En fonction de votre profil de conducteur, ou tout simplement de votre morphologie, Economiz.fr vous aide à choisir la moto qu’il vous faut.

Votre profil de conducteur

  • Vous avez moins de 21 ans
    A moins de 21 ans, vous êtes généralement à votre première expérience en tant que motard. Les possibilités de choix de motos sont donc limitées en termes de puissances. Les motos que vous pouvez choisir sont limitées à 34 chevaux. Ce qui s’explique par votre manque d’expérience sur les routes. Mais rassurez-vous, très vite ce handicap peut être rattrapé. Après deux années de permis, vous pouvez conduire une moto toujours mais cette fois à 100 chevaux.
    A cet âge, en conduisant votre moto, vous prenez du plaisir lentement mais surement. Les ivresses du plaisir à avaler l’asphalte viendront avec la majorité et la liberté du motard.
  • Vous avez 21 ans et plus
    Le culte de la liberté du motard est à relativiser. Aussi bien, certains choisissent de pratiquer plus sobrement leur passion de la moto, d’autres sont beaucoup plus exubérants en affichant leur excentricité au grand jour : bottes, blouson cuir, casque personnalisé…toujours est-il que ces accessoires restent, malgré leur différences tous acquis à la sécurité du motard.

L’ergonomie de la moto

Hormis le fait que la moto que vous avez vu chez le concessionnaire vous plaise, d’autres critères entrent en ligne de compte comme notamment l’ergonomie. Il est donc conseillé de monter la moto. En d’autres termes, il serait intéressant d’essayer l’engin et de voir quelle sensation vous pouvez ressentir. Si vous n’êtes pas à l’aise sur cette moto, il est donc inutile de forcer la décision. Autant porter son choix sur une autre moto. En moto, les ressenti et les sensations sont très importants, d’où les rapports très intimistes que les motards entretiennent avec leurs motos.

Le type de moto

Les modèles sont différents les uns des autres et offrent selon que l’on soit débutant ou expérimenté, des caractéristiques de conduites particulières. Les goûts et les couleurs étant comme les coups et les douleurs, les choix seront très certainement irrationnels. Cependant, il convient de tenir compte de certains critères inhérents à votre capacité à conduire une moto et pas une autre.

  • 125 cm³
  • La basique
  • La routière
  • Le roadster
  • La sportive
  • Le trail
  • Le supermotard
  • Le custom

Le type de freinage

Un freinage mal contrôlé est très souvent la cause des chûtes. Aussi, il convient de s’équiper d’un système de freinage adapté à sa moto. En règle générale, il existe deux types de freinage: le frein à tambour et le frein à disque.

  • Le freinage conventionnel
    Ce type de freinage est généralement monté en double disque et garantit une certaine puissance et une stabilité lors du freinage. Toutefois, un gros disque (plus de 300 mm) s’avère plus efficace. Il est plus adapté notamment sur les supermotards. Cependant, il est important de faire gaffe aux distances de freinage.
  • Le freinage radial
    C’est une évolution du freinage conventionnel. Il est composé du maitre cylindre (le levier) et de l’étrier (la pince du disque). Beaucoup plus cher, il assure une précision et une puissance lors du freinage.
  • Le freinage couplé
    Le freinage couplé fonctionne sur le principe du freinage simultané de l’avant et de l’arrière de la moto. En fait, lorsque vous freinez de l’arrière, le frein avant est automatiquement actionné. Ce qui garantit une stabilité beaucoup plus renforcé. C’est aujourd’hui l’un des systèmes de freinage qui soit adapté aux débutants et à leurs moyens.
    Hormis les Honda avec leur CBS (Combined Brake System), seuls les scooters en sont équipés.
  • L’ABS (Anti Blocage System)
    A l’image des ABS sur les voitures, les ABS moto ont la capacité de prévenir un accident. En bloquant l’une des deux roues très rapidement, l’ABS garantit une distance de sécurité lors du freinage. C’est donc une mesure supplémentaire de sécurité et par la même occasion un moyen d’augmenter la confiance du motard. Le constructeur japonais Honda en est le précurseur et met son expérience acquis dans le domaine au service de la pratique sécurisée de la moto.

Le nombre de cylindres

Le rapport étroit entre le nombre de cylindres et la puissance du moteur en font un critère primordial dans le choix de votre moto.

  • Monocylindrique
    Une moto monocylindrique a un moteur doux et vibrant mais pas très souple d’utilisation. Elle est adaptée pour les petits espaces comme on peut le constater sur les supermotards. Cependant, sur l’autoroute sa vitesse de pointe est limitée. Des modèles tels que la MT03 Suzuki DR, la Yamaha XT 500, l’Aprilia Pegaso, XT 600, XT 660, DRZ 400, ou encore la Honda Dominator sont les dignes représentants.
  • Bicylindrique
    Avec les bicylindriques, on aime ou on n’aime pas. Nerveuse et coupleuse, elles proposent des sensations agréables surtout pour les débutants. Montées de plusieurs manières (en L, en V ou en vertical), elles sont dotées de bas et mi-régimes. Dans ces conditions, vous pouvez profiter des démarrages vifs grâce au bon rapport couple/puissance.
    Les plus représentatives de ce type de moto sont la Honda CB500, la Kawasaki ER6 ou encore la Suzuki DL 650 V Strom.
  • Trois cylindres
    En majorité présentes sur les motos Triumph, les moteurs 3 cylindres ne sont plus l’apanage des motos exclusives et chères. Cela dit, ce genre de moteur n’est pas à recommander à un débutant.
    La marquee anglaise Triumph a su imposer son savoir-faire grâce à ses modèles 675 daytona, Speed Triple, ou encore Tiger. D’autres constructeurs comme l’italien Benelli proposent de belles alternatives grâce à leurs modèles Tornado, TreK, TNT et 899.
  • Quatre cylindres
    Ce sont les modèles les plus répandus du marché. Dotés d’une bonne longévité, ces moteurs sont robustes, endurants et en même temps souple. En plus, ils sont peu gourmands en consommation de carburant. Seulement, ils ne sont pas à recommander pour les débutants.
    Pour une moto 4 cylindres, laissez-vous séduire par les japonaises Honda CBF 1000 ou la Hornet 600, les sportives CBR 600. La Suzuki Bandit 600, Yamaha FZ6 ou encore la Kawasaki Z1000 et culmine à 1400 cm3, ne manquent pas non plus charmes.
  • 5 et 6 cylindres
    Les 5 et 6 cylindres sont des moteurs extrêmement rares sur le marché actuel comme l’atteste le nombre de modèles en disposant. Le japonais Honda est d’ailleurs l’un des rares constructeurs à en proposer avec sa Goldwing 6 cylindres à plat de 1 832 cm³.

En fin de compte, le choix de votre moto est la combinaison de plusieurs critères. Que ce soit par votre profil de conducteur, le type de moto qui vous convient, le type de freinage ou tout simplement le nombre de cylindres, votre moto doit être celle qui vous ressemble. Aussi, le rapport très intimiste qu’entretient tout motard avec son véhicule préféré reste intact. Profitez alors en toute sécurité des plaisirs que vous procurent votre belle monture. Le choix de votre moto etant effectué, il vous incombe de mettre en place les conditions de sécurité pour votre moto, votre entourage et vous même à travers un contrat d’assurance moto.

Les plus recherchés

  • choisir sa moto