Dossier crédit consommation

Fonctionnement du crédit consommation

Le crédit à la consommation, accordé par des banques ou des sociétés de crédit spécialisées travaillant avec des vendeurs de biens, sert à financer les achats de biens et services par les particuliers, notamment les grosses dépenses et les biens durables (automobile, équipement de la maison).

 

Types

Les principales formes sont :

– le prêt affecté (à une dépense donnée),

– le prêt personnel non lié à une dépense précise.

 

Le prêt affecté

Un prêt affecté, ou crédit affecté, est lié à l’achat d’un bien ou service (en général un équipement domestique ou professionnel) et sert à le financer.

La principale caractéristique des prêts affectés est que vos obligations vis-à-vis de la banque ne naissent qu’à compter de la livraison du bien. Si l’achat n’a finalement pas lieu ou si le bien n’a pas été livré, le crédit est annulé d’office. Par contre, la destination de l’argent prêté ne peut pas être modifiée et les fonds ne peuvent donc pas servir à autre chose que ce que prévoit l’acte.

Ce type de prêts souvent accordé avec plus de facilité qu’un prêt personnel, comporte du coup un risque plus important pour le prêteur; le taux sera donc plus élevé, ce que permet la règlementation, dès lors que figure sur l’offre notamment la description précise du bien ou service acheté, ainsi que les coordonnées du vendeur.

 

Le prêt personnel

Le prêt personnel est un contrat de crédit sur quelques mois ou quelques années (généralement pas au-delà de 7 ans) aux termes duquel est mis à la disposition d’une personne physique, après (en droit français) le délai légal de rétractation, une somme d’argent qui sera remboursée par des versements périodiques, le plus souvent des mensualités.

Il est destiné non pas à financer un achat bien précis mais à permettre à l’emprunteur de faire face à toutes dépenses concernant tant des biens de consommation non précisés que des services tels que des frais consécutifs à des événements familiaux, des frais médicaux, des frais d’études, des impôts, des frais de rénovation, des voyages, etc…