Faut t’il Emprunter à taux fixe ou taux révisable ?

Lorsque vous entamez une procédure de prêt, il y a une question primordiale à laquelle vous devez répondre sans vous tromper : Entre un crédit à taux fixe et un crédit à taux révisable, lequel vous choisissez ? Généralement, les banquiers choisissent à votre place et servent comme argument : pour le moment, il est préférable d’opter pour un prêt à taux fixe. Peut-être que c’est ce qui arrange la banque. Pour être certain de faire le choix idéal, vous devez connaitre le principe de chaque type d’emprunt.

Qu’est-ce qu’un emprunt à taux fixe ?

Un emprunt à taux fixe est un type de prêt dont le taux ne varie pas, c’est-à-dire le taux est fixé le jour de la signature du contrat. Cependant, si le prêt est renégocié le taux fixe peut être modifié. Généralement, les taux fixes suivent les cours du marché financier sur une longue durée (au moins 10 ans). Donc, une hausse des taux sur les marchés financiers entraine une augmentation des taux fixes dans les institutions financières.

Les échéances d’un prêt à taux fixe sont modulées dans le temps. Ce type de prêt peut donc être à échéances constantes, à échéances progressives (augmentation des remboursements) ou à échéances modulables (variation des remboursements en fonction des ressources dont dispose l’emprunteur).

L’avantage de ce type de prêt est la sécurité. Même si les taux évoluent, les remboursements prévus dans le contrat initial sont maintenus. Le seul inconvénient est l’impossibilité à rembourser par anticipation, en raison du coût très élevé des pénalités.

Qu’est-ce qu’un emprunt à taux révisable ?

On parle d’emprunt à taux révisable, lorsque le taux est révisé périodiquement. À la date d’anniversaire de l’emprunt, le taux d’intérêt est révisé en fonction de l’évolution d’un indice de référence. Pour la zone euro l’indice de référence est appelé « Euribor ». La particularité ici est que le taux de départ est moins élevé.

Dans certains cas, le contrat initial peut stipuler qu’en cas d’augmentation des taux, le taux révisable devient un taux fixe. On parle d’emprunts « capés » lorsqu’ils prévoient des caps ou planchers qui limitent les taux à la baisse et à la hausse.
L’avantage de ce type de prêt est la possibilité d’anticiper les mensualités sans être pénalisé. On relève comme inconvénient, le risque de faire face à une hausse des taux.

Taux fixe ou taux révisable : lequel choisir ?

Une fois que vous avez pris connaissance du principe de fonctionnement de chaque type d’emprunt, vous n’aurez plus de difficulté à choisir celui qui correspond à votre situation. Toutefois, il est recommandé d’opter pour le taux fixe, si vous voulez obtenir un crédit sur une longue période, comme l’achat de votre résidence principale. Si vous voulez emprunter de l’argent sur une période inférieure ou égale à 7 ans ou pour un investissement locatif, c’est-à-dire pour l’achat d’un bien immobilier que vous voulez mettre en location, il est préférable d’opter pour un taux révisable.

Si vous tenez rigoureusement compte des explications données dans cet article, vous n’aurez plus de difficulté à choisir entre un emprunt à taux fixe et un emprunt à taux révisable.