Pret immobilier et rachat de credit immobilier

Vous avez le projet d’acheter un bien immobilier, de faire construire une maison ou d’entreprendre de gros travaux dans un de vos biens immobiliers ? Vous pouvez faire le choix d’un crédit immobilier pour soutenir vos projets. 

Qu’est ce qu’un crédit immobilier ?

Faire un crédit immobilier revient à emprunter une somme à un établissement bancaire ou à un organisme financier. Un crédit immobilier peut être considéré comme un prêt affecté étant donné qu’il doit avoir un lien avec la construction, l’achat ou la réparation d’un bien immobilier.

Généralement, il s’agit d’un crédit qui s’étend sur le long terme et qui se calcule en années sauf dans le cas du prêt-relais qui s’adresse aux emprunteurs qui souhaitent acheter un nouveau bien avant d’avoir vendu.

 

Les différentes possibilités

Les emprunteurs peuvent faire le choix du crédit modulable. Il leur sera possible de bénéficier d’un taux fixe tout en choisissant, au fil de leurs possibilités financières, d’augmenter ou de réduire les mensualités.

Il est également possible de se décider pour un prêt progressif ou un prêt dégressif. Ces types de prêt permettent de mettre en place des mensualités de plus ou en plus importantes ou l’inverse, de plus en plus faibles. Il s’agit d’un choix très stratégique qui doit être réfléchi avec soin.

 

Combien coûte un prêt immobilier ?

Les mensualités d’un prêt immobilier peuvent évidemment varier d’un emprunteur à un autre. Pour les calculer, certains calculs sont obligatoires. Ils sont effectués en fonction de la somme empruntée, de l’apport initial de l’emprunteur, de ses revenus et de sa situation financière (s’il y a déjà dettes ou non).

Il est possible de choisir un prêt à taux fixe ou à taux variable.
Bien entendu, des frais de dossier s’ajouteront également aux intérêts. Généralement, ils s’élèvent à 1 % du montant emprunté.

 

Et le rachat de crédit immobilier ?

Il est possible d’opter pour un rachat de crédit immobilier dans le cadre d’une restructuration plus globale, en rajoutant un crédit automobile ou des prêts consentis préalablement (prêt personnel ou crédit renouvelable). Cela permet en général d’obtenir un taux plus intéressant pour l’ensemble des crédits notamment dans le cas d’un crédit hypothécaire.

Il est aussi possible d’opter pour une restructuration de crédit avec un bien immobilier seul, principalement dans le cas où les taux auraient fortement baissé d’une période à une autre ce qui permettrait d’obtenir un taux moins élevé, mais aussi lorsqu’il est possible d’augmenter la durée de remboursement en passant par exemple de 15 à 25 ans, et donc d’obtenir une baisse substantielle des mensualités.